NAVIGATION


ACTUALITES

 Prochains rendez-vous :

RECHERCHE SUR LE SITE


LETTRE D'INFORMATION


Imprimer l'article   Retour
Accueil du site > Vie de la paroisse > Des religieuses dans notre paroisse : les Soeurs Servantes du Sacré (...)

Des religieuses dans notre paroisse : les Soeurs Servantes du Sacré Coeur

reportage

Le portail largement ouvert dès le matin laisse entrevoir de vastes bâtiments, une cour soignée, une grande chapelle. Nous sommes au 109, avenue de Paris, chez les Soeurs Servantes du Sacré Cœur de Jésus. Ici sont réunis la Maison généralice de la congrégation, une communauté religieuse, le noviciat, ainsi qu’une infirmerie : s’y côtoient une quarantaine de religieuses de tous âges, venues des quatre coins de la France et du monde. Qui sont-elles ? Quelle est leur mission ?

La spiritualité du cœur de Jésus

Toute la spiritualité de la congrégation est résumée dans son nom : Sœurs Servantes du Sacré Cœur de Jésus. « Notre spiritualité, c’est celle du coeur du Christ, icône de la tendresse de Dieu pour l’humanité » affirme Soeur Danièle, supérieure générale de la maison. « L’apostolat consiste à servir le cœur de Jésus en contribuant à répondre aux besoins du monde de notre temps là où nous sommes. »

Fondée par le Père Pierre-Victor Braun, la congrégation naît à Paris en 1866, une époque qui voit se développer l’industrialisation et la prolétarisation. Venu de Lorraine, frère de Saint-Vincent de Paul, le Père Braun a en charge les nombreux ouvriers germanophones qui arrivent à Paris, peu qualifiés et démunis. Très vite, il se préoccupe aussi des jeunes filles, sans argent et sans logement, venues chercher du travail dans la capitale. Il se veut Serviteur de l’Amour et avec l’aide de trois jeunes femmes, constitue une petite communauté de soeurs avec une règle de vie : « Qu’à tous, et de préférence aux plus démunis soit annoncé l’Amour gratuit de Dieu. » (Règle de vie n°2) Les Sœurs Servantes du Sacré Cœur de Jésus, reconnues par Monseigneur Mabile en 1868, arrivent à Versailles à Noël de l’année 1884, deux ans après la mort de leur fondateur, dont les restes, en 1925, ont été transférés dans la chapelle de la communauté.

La règle de vie de la communauté se résume en une formule simple : voir, aimer, servir avec le cœur du Christ.
Voir : « Dans une même volonté d’être disciples du Christ Sauveur, nous apprenons à regarder à sa manière le monde et ceux qui nous entourent, à nous laisser transformer par l’Esprit et à miser sur la force de Dieu plutôt que sur nos seules énergies. » (Règle de vie n°64)
Aimer : « Nous connaissons pour y avoir cru l’Amour que Dieu manifeste au milieu de nous » (1 Jn 4, 16) et « nous voulons vivre de cet amour dans la disponibilité du serviteur vigilant et fidèle, engagé dans la réalisation d’un dessein qui le dépasse, mais auquel il se donne entièrement. » (Règle de vie n°71)
Servir : « Il nous revient d’entendre les appels de nos frères, d’y reconnaître les invitations du Seigneur… et de nous laisser convertir par la Parole de Dieu, pour témoigner dans le service et la prière, de l’espérance du Royaume. » (Règle de vie n°49)

Le service au coeur de la mission

« Notre fondateur nous a voulu polyvalentes » explique Sœur Danièle. « Notre apostolat peut s’exercer dans tous les domaines : enseignement, soins à domicile, travail dans les usines, patronage… selon les besoins et les lieux où nous sommes implantées. Là où nous nous trouvons, nous sommes appelées à être une présence cordiale afin de témoigner de la miséricordieuse tendresse de Dieu pour l’humanité. » Ainsi des sœurs de la communauté sont investies dans la pastorale du tout proche foyer Saint Louis qui accueille des handicapés mentaux, de même qu’ à l’association « Rive » ou à l’ACAT. Dans les murs de la maison se trouve aussi une infirmerie où logent des sœurs âgées ou malades revenues à la Maison – mère pour y passer leurs dernières années.

Les sœurs ont toujours eu à cœur de mettre leur bien à la disposition de la mission. « La maison est grande, explique Sœur Danièle, car elle accueillait autrefois un orphelinat. » Il y a une vingtaine d’années, une petite maison a servi de local à SOS Accueil de Nuit. Aujourd’hui les différents bâtiments trouvent d’autres fonctions. Dans l’un d’eux réside un groupe des « maisons Saint Joseph » qui accueille des jeunes femmes handicapées mentales. Les deux pavillons près de l’entrée permettent de loger d’une part des étudiantes et d’autre part l’aumônier de la communauté ou des prêtres de passage. « Cette année, poursuit Sœur Danièle, nous accueillons le Père Irénée, un prêtre étudiant, venu du Congo Brazzaville, et un prêtre arrivé du Cameroun pour raisons médicales. » Enfin, la communauté reçoit de très nombreux groupes venus trouver le calme pour une retraite que les soeurs ne prêchent cependant pas : le groupe Bethsada, le CLER, le MCC, l’ACO, des équipes d’animation paroissiale, des groupes d’aumônerie qui préparent la profession de foi ou la confirmation… et aussi les retraites de première communion des enfants de Saint-Symphorien. La maison est réservée très longtemps à l’avance.

La prière au coeur du service

Pas de service sans prière, pas de prière sans le cœur de Jésus. « Puisez dans le cœur de Jésus un amour dévoué pour tous ! » écrivait le Père Braun. « Par-dessus tout, soyez des âmes d’oraison, il n’y a nul autre remède aux maux d’aujourd’hui » recommandait-il aux sœurs. La prière est donc bien présente dans la journée des Sœurs servantes, rythmée par les laudes à 7h40, puis par la messe à 9h30, les vêpres à 18h40, puis les complies en fin de journée. Les temps d’oraison sont cependant libres, chacune les adaptant à son emploi du temps et à ses occupations.
Une fois par semaine, les Sœurs vivent en communauté un temps fort de prière : l’heure sainte du jeudi soir. « Ce temps de prière est centré sur le mystère pascal, commente Sœur Danièle. Une fois par mois, la veille du premier vendredi du mois, nous le préparons en commun ; les autres fois, la prière silencieuse nous réunit avant de conclure par les complies. »

Présence priante au cœur de la ville, les sœurs invitent volontiers les laïcs à se joindre à elles pour les laudes ou les messes. Récemment elles ont porté dans leur prière, pendant plusieurs jours, chacune des intentions exprimées à Saint-Symphorien lors de la veillée du 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception.

Un ordre actif !

Comme beaucoup de communautés religieuses en Europe, l’ordre est vieillissant, « mais encore très actif ! » corrige Sœur Danièle : « En France, nous avons plusieurs maisons, entre autre, à Argenteuil, Gennevilliers, Beaucaire, deux maisons de soins dans l’Aveyron et à Saint-Gervais, une maison de retraite. » Présente en plusieurs pays européens, la congrégation a aussi essaimé en Afrique, en Amérique du Sud et aux Philippines. Les vocations africaines sont nombreuses : actuellement huit novices, toutes africaines, accomplissent leur deuxième année de noviciat avenue de Paris. Sœur Danièle qui veille sur toute la congrégation explique : « L’année de postulat et la première année de noviciat se déroulent au Mali où nous avons une communauté : c’est plus simple et moins déroutant pour les jeunes sœurs qui viennent de différents pays africains. En France elles reçoivent ensuite une formation théologique, découvrent l’histoire de la congrégation et approfondissent la spiritualité du Sacré Coeur. » La communauté reçoit donc chaque année la visite de Monseigneur Aumonier pour présider la célébration des professions religieuses, comme ce fut le cas pour quatre sœurs le 2 octobre dernier.

Sœur Danièle évoque avec beaucoup de pudeur sa propre vocation : « Rien ne me prédisposait à la vie religieuse, jusqu’au jour où j’ai participé, comme monitrice, à une colonie de vacances animée par les Soeurs Servantes… » Cette expérience l’a beaucoup marquée : l’appel se fait sentir, mûrit dans son cœur, s’adapte aux aléas de la vie, avant que l’engagement définitif ne soit prononcé.

Sœur Danièle et toutes ses sœurs de la congrégation répondent par l’offrande de leur vie à l’appel lancé par le fondateur : « Dieu est tout, donnez-vous à lui sans réserve ! » A voir le sourire paisible et rayonnant qui ne quitte pas le visage de Sœur Danièle, on comprend que ce don et sa vocation sont sources de paix et de joie…

- Chaque jour, la chapelle est ouverte à tous pour : l’office des laudes à 7h40, l’office des vêpres à 18h40, la messe à 9h30.

- Quelques photos du couvent et de la chapelle : http://www.patrimoine-histoire.fr/P...

- Présence dans le monde et en France :
Depuis 2003, les Sœurs Servantes du Sacré Cœur de Jésus organisées en fédération sont présentes dans quinze pays : Europe : Allemagne, Autriche, Belgique, France, Grande Bretagne, Irlande, Pologne,République tchèque, Afrique : Mali, Ouganda, Zambie, Amérique : Californie, Colombie, El Salvador, Asie : Philippines.

Partageant la même spiritualité, une fraternité regroupe les laïcs, célibataires ou mariés, qui souhaitent actualiser leur consécration baptismale dans l’esprit de la Congrégation.

© Paroisse Saint Symphorien - Versailles - Tous droits réservés
information generic of prilosec
buy letrozole india
more buy generic admenta
modalert sale
bupropion tab 300mg xl
flagyl 250mg
buy hostacycline usa in uk
buy zithromax 500mg in france
were to  nexium
diclofenac in uk
malegra fxt 140 mg
esomeprazole generic discount
20mg lipitor
http://www.r-p-f.org/rapamune-wyeth/
best price for gleevec
buy piracetam capsules
lower cost nexium
nexium generics
duprost
information bupron sr 150
generics for lipitor
buy silagra 100 in france
ciprofloxacin eye
diflucan online
fluconazole price
buy modalert online with master card
canada diflucan in usa
http://youthfacts.com.au/purchase-norvasc/
ordering diflucan
lipitor 20mg
naltrexone no prescription needed
more info about modalert 200
information where can i buy septra
http://www.r-p-f.org/buy-bupropion-online-australia/
generic of norvasc
 a-ret canada
flagyl 500mg in united states
http://www.fitnessformula.it/bactrim-for-bacterial-prostatitis/
 wellbutrin xl
http://www.fitnessformula.it/500mg-azithromycin-no-script/
http://moblico.com/simvastatin-generic-approval/
bupropion a 102
cilostazol mechanism of action
naltrexone 50mg
atorvastatin 40 mg discount
doxycycline buy
azithromycin oral
zocor 20mg
more info buy armodafinil canada
diflucan 150mg
zocor 20 mg
canada diflucan
omeprazole prices